Game over

[ATTENTION SPOILER] Depuis 2011, nous suivons fébrilement les déboires des nobles familles de Westeros. Huit ans que plusieurs générations ont tremblé pour Jon Snow et Danaerys Targaryen ! La dernière saison diffusée en avril dernier (j’ai un train de retard) a concentré toutes les attentes de millions de fans et le moins qu’on puisse dire est qu’elle n’a pas fait l’unanimité. Une pétition ayant réuni 1,7 millions de signatures a exhorté HBO de retourner la fin de la série mythique. Demande bien sûr repoussée par ses producteurs.

Photo Droits réservés Derniers échanges avant la fin

Connaissant la polémique autour de la conclusion de GOT, je m’attendais donc à huit épisodes bâclés menant au jeu de massacre final. Mais pour ma part, GOT a tenu ses promesses de bout en bout. Oui, j’ai été déçue par certains choix scénaristiques ; oui, j’ai trouvé que l’on nous menait au point d’orgue un peu vite. Mais comme par toute œuvre, il faut accepter d’être dérouté, voire heurté au final.

[SPOILER] L’assassinat final de Danaerys par Jon a été dur à avaler. Elle était clairement LE personnage que je préférais depuis le début de la série et je ne suis sans aucun doute pas la seule dans ce cas. Que les scénaristes aient décidé de rendre son personnage plus que sombre est après tout un ressort dramatique comme un autre. On peut leur reprocher d’avoir dévoilé l’ampleur de sa part obscure un peu trop brusquement en l’espace de seulement deux épisodes. Quelques indices tout du long de la 8ème saison, voire avant, auraient été les bienvenus. Ils auraient pu également développer autour de la folie paternelle qui lui aurait été transmise. Bref, de jeune femme idéaliste au cœur pur, Danaerys est devenue à la fin de GOT un tyran sanguinaire.

Que Jon ait été le meurtrier de la reine dragon est aussi difficile à accepter. L’homme fort de la série, fou d’amour en début de saison, se résout à supprimer la belle quand il constate, effondré, son manque d’empathie lors de sa destruction totale de Port réal. Je suppose que le metteur en scène a voulu faire durer un maximum cette scène pour démontrer aux spectateurs jusqu’ici tout acquis à Dany l’horreur dont elle est capable. A mes yeux, cette complaisance dans ces visions de violence n’est pas totalement suffisante pour justifier le retournement express de Jon (ni même sa petite conversation avec Tyrion prisonnier).

Ces petits doutes émis, je suis parfaitement satisfaite de la mort des jumeaux maudits, Cersei et Jamie, somme toute très romantique : enlacés, les yeux dans les yeux. La grande méchante de la série aurait pu connaitre bien pire, un arrachage de tête en règle par la Montagne par exemple. Quant aux autres nombreux trépas ayant eu lieu en cette ultime saison, ils ont été bien amenés et sont souvent logiques (Ser Jorah, Lord Varys, etc.).

La direction artistique a fait un travail remarquable lors des ultimes scènes montrant les derniers moments de Danaerys : les images sont absolument de toute beauté, avec la cendre s’égrenant comme de la neige, un mince filet de sang pourpre s’écoulant sur son visage blanc. Peut-être que symboliquement la vision finale du dragon s’éloignant avec le corps de la jeune femme dans ses serres aurait été plus forte que les scènes suivantes, mais cela aurait laissé beaucoup trop de questions en suspense et engendré une immense frustration…

Les Stark, très éprouvés lors des toutes premières saisons, sont les grands gagnants de GOT : Bran roi des terres du sud, Sansa reine du nord. Jon ne s’en sort pas si mal : gageons qu’il refera sa vie avec une fougueuse sauvageonne.

Kit Harington, son séduisant interprète, est passé à toute autre chose : après quelques films peu mémorables (Pompei !), il a tourné dans le dernier Xavier Dolan un rôle plutôt trash. Pour l’instant, pas de grands projets à l’horizon.

Emilia Clarke (Danaerys) s’est illustrée dans un film de la licence Star Wars et dans une comédie romantique larmoyante que j’ai absolument adorée (j’assume) : Avant toi. Plus récemment elle a tourné Above suspicion, bien noté sur IMDB mais dont la sortie n’est pas prévue en France.

Agés tous les deux de 33 ans, Kit et Emilia ont encore la possibilité de développer une carrière au cinéma ou tout simplement de rester de méga stars de la télé.

Je parie également sur Sophie Turner (Sansa) qui à 23 ans, aidée par un physique somptueux, explose (dans tous les sens du terme) actuellement sur les écrans dans Dark Phoenix.

Pour les acteurs moins jeunes de GOT, ça va être plus compliqué ! Mais il n’y jamais eu autant d’opportunités de rôles originaux que depuis le raz de marée actuel de séries made in Netflix, HBO, ou encore Amazon.

Que nous mitonnent d’ailleurs ces chaînes ambitieuses comme séries de fantasy ?

Amazon est en train de finaliser une série autour de l’univers du Seigneur des anneaux, prête en l’occurrence en 2020. Netflix diffusera en décembre The Witcher avec Henry Cavill dans le rôle titre. Et enfin, HBO, last but not least, finaude, va capitaliser sur le succès de GOT et nous offrir un spin off Bloodmoon se déroulant bien avant la naissance de Jon et consorts. Que de bons moments sanglants en perspective…

Show must go on !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :